DIANOBIN

VIT A PARIS

Les thèmes de ma peinture sont  constitués à partir du mythe de Diane au bain. En prenant comme nom et titre de mes œuvres DIANOBIN, j'universalise mon expérience personnelle. Je souhaite rendre compte de la relation de l'individu à son alentour, défini comme un contexte émotionnel.

 

 

Ce questionnement autour de la représentation s'appuie à la fois sur une recherche picturale et sur un travail d'empreintes issues du corps. Il s'agit de couper, coller, rassembler ce qui est diffus, d'élaborer quelque chose qui ressemble à la vie, avec ses éléments en formation ou en déliquescence, avec l'aspect simultané de mouvement contradictoires.

 

De cette recherche deux tendances émergent : l'enserrement du sujet par le vide, et à l'autre extrême son anéantissement. En oscillation entre ces deux modes de relation, se définissent les réactions du personnage, sujet du tableau ou spectateur.