Anne-Marie GASQUET

vit et travaille à Toulouse

Les raisons qui m'ont amené à la peinture il y a près de 20 ans se résument à une évidence :

peindre est pour moi un besoin, une exigence.

 

Ce n'est pas ” je pense, donc je suis ” mais je peins donc je suis.

 

Plastiquement parlant, je ne cherche pas à me rallier à une tradition, à une école.

 

Ma peinture n'invente rien, n'inaugure rien.

 

J'essaie de peindre ce qui donne sens à ma vie: le rêve et la mémoire, la mémoire de ceux que j'ai aimé et qui ne sont plus là, le rêve qui transfigure tout.

 

Ayant longtemps travaillé avec Christian Schmidt, le souci de la composition est très présent le bonheur de la couleur aussi : le rythme de la composition sur lequel se calque la musique des couleurs.

 

Pas de brutalité dans mes peintures, pas de tableaux coup de poing, mais une mélodie plus du soir que du matin comme une goutte de parfum qui s'évapore sans laisser de traces.